Lestes congener - Leste tardif (AMNO)
Lestidae
Libellules
© Johann Cousinard 2018 -  toute reproduction interdite - tous droits réservés
PHOTOTEK PHOTOTEK
Une pruinosité bleutée se développe chez le mâle de Lestes congener à l’extrémité de l’abdomen de S9 à S10. On notera la fine bande antéhumérale ainsi que les deux taches noires sur le bas du thorax du mâle du leste tardif.
Une   pruinosité    bleutée   se   développe   chez   le   mâle de   Lestes   congener   à   l’extrémité   de   l’abdomen   de S9 à S10.
On   notera   la   fine   bande   antéhumérale    ainsi   que   les deux   taches   noires   sur   le   bas   du   thorax    du   mâle   du leste tardif.
Lestes disjunctus - Leste disjoint (AMNO)
Le haut de l’abdomen chez la femelle du leste disjoint est noir.
Le    haut    de    l’abdomen    chez    la    femelle    du    leste disjoint est noir.
JCO Photographies
Le haut de l’abdomen du leste disjoint montre souvent une irisation verte. Ici une femelle.
Le    haut    de    l’abdomen    du    leste    disjoint    montre souvent une irisation verte. Ici une femelle.
Lestes disjunctus vole de début juillet à la mi-septembre.
Lestes    disjunctus     vole    de    début    juillet    à    la    mi- septembre.
Le haut de l’abdomen de la femelle du leste tardif est complètement noir.
Le   haut   de   l’ abdomen    de   la   femelle   du   leste   tardif est complètement noir.
36 mm
37 mm
Lestes forcipatus - Leste à forceps (AMNO)
Lestes forcipatus vole de juin à la mi-septembre. Ici un mâle.
Lestes   forcipatus    vole   de   juin   à   la   mi-septembre.   Ici un mâle.
41 mm
Lestes unguiculatus - Leste onguiculé (AMNO)
Le leste onguiculé ressemble beaucoup au leste disjoint. Il convient d’examiner les appendices anaux pour les distinguer. Ici un mâle.
Le    leste    onguiculé    ressemble    beaucoup    au    leste disjoint .    Il    convient    d’examiner    les    appendices anaux  pour les distinguer. Ici un mâle.
Le haut de l’abdomen de la femelle est noirâtre, et souvent pourvu d’une irisation verte.
Le   haut   de   l’abdomen   de   la   femelle   est   noirâtre,   et souvent pourvu d’une irisation verte.
Contrairement au leste tardif, le leste onguiculé n’a pas de taches noires sur le bas du thorax.
Contrairement   au   leste   tardif ,   le   leste   onguiculé   n’a pas de taches noires sur le bas du thorax.
38 mm
Lestes virens - Leste verdoyant
Chez L. virens virens, le trait jaune dorsolatéral atteint la base des ailes postérieures alors qu’il est intterrompu chez L. virens vestalis.
Chez    L.    virens    virens ,    le    trait    jaune    dorsolatéral atteint   la   base   des   ailes   postérieures   alors   qu’il   est intterrompu chez L. virens vestalis .
On notera la forme de l’écaille vulvaire plutôt carrée chez la femelle du leste verdoyant. A noter aussi l’arrière des yeux de couleur jaune.
On   notera   la   forme   de   l’écaille   vulvaire   plutôt   carrée chez   la   femelle   du   leste   verdoyant.   A   noter   aussi l’arrière des yeux de couleur jaune.
39 mm
Lestes viridis - Leste vert
Le corps du leste vert est vert métallique. On notera la pointe verte caractéristique qui est présente sur son thorax. Ici un mâle.
Le   corps   du   leste   vert   est   vert   métallique.   On   notera la   pointe   verte   caractéristique   qui   est   présente   sur son thorax . Ici un mâle.
Femelle de leste vert.
Femelle de leste vert.
Lestes viridis a une préférence pour les milieux à eaux stagnantes ou à faible courant.
Lestes   viridis    a   une   préférence   pour   les   milieux   à eaux stagnantes ou à faible courant.
48 mm
Sympecma fusca - Brunette hivernale
Les ptérostigmas du leste brun ou brunette hivernale sont bruns et longs.
Les     ptérostigmas      du     leste     brun     ou     brunette hivernale sont bruns et longs.
39 mm
Tandem de lestes tardifs (mâle en haut à gauche, femelle en bas à droite). Lestes congener vole de la fin juillet à la mi-octobre.
Tandem   de   lestes   tardifs   (mâle   en   haut   à   gauche, femelle en bas à droite).
Lestes    congener    vole    de    la    fin    juillet    à    la    mi- octobre.
Une pruinosité bleutée se développe avec l’âge chez le mâle du leste tardif sur la partie claire de son thorax.
Une    pruinosité    bleutée    se    développe    avec    l’âge chez   le   mâle   du   leste   tardif   sur   la   partie   claire   de son thorax.
Le thorax du mâle du leste onguiculé se couvre d’une pruinosité bleutée avec l’âge.
Le   thorax   du   mâle   du   leste   onguiculé   se   couvre d’une pruinosité  bleutée avec l’âge.
On notera la bande antéhumérale largement apparente sur le thorax.
On     notera     la     bande     antéhumérale      largement apparente sur le thorax.
Lestes unguiculatus se rencontre dans le nord des Etats-Unis et au Canada. Il vole de la mi-juin à la mi-septembre.
Lestes   unguiculatus    se   rencontre   dans   le   nord   des Etats-Unis   et   au   Canada.   Il   vole   de   la   mi-juin   à   la mi-septembre.
Carte de répartition en France (ssp. vestalis) Carte de répartition en France (ssp. virens) Carte de répartition en France - Période de vol Carte de répartition en France - Période de vol
Lestes barbarus - Leste barbare
Femelle de Lestes barbarus. On notera la forme plutôt arrondie de l’écaille vulvaire.
Femelle    de    Lestes    barbarus .    On    notera    la    forme plutôt arrondie de l’écaille vulvaire.
Les ptérostigmas chez le leste barbare sont nettement bicolores.
Les     ptérostigmas     chez     le     leste     barbare     sont nettement bicolores.
45 mm
Carte de répartition en France - Période de vol Le leste verdoyant a une préférence pour les milieux à eaux stagnantes. Ici une femelle.
Le    leste    verdoyant    a    une    préférence    pour    les milieux à eaux stagnantes. Ici une femelle.